De la Commission passoire à la commission couperet : Quel est le bilan de la procédure d’autosaisine de la Cnac depuis sa création par la loi pinel ?


Par Delphine d'ALBERT des ESSARTS, L'Argus de l'Enseigne, Novembre 2017, n°53

C’est au cours des discussions préalables à l’adoption de la loi n° 2014-626 du 18 juin 2014 (dite «Pinel») que la possibilité d’instaurer une procédure dérogatoire permettant à la Commission nationale d’aménagement commercial (Cnac) de s’autosaisir pour examiner des projets dont la surface de vente est d’au moins 30 000 m² a été envisagée. Le constat a en effet été fait que «beaucoup de projets commerciaux d’envergure ne sont examinés qu’au niveau local malgré leurs effets significatifs en termes d’aménagement du territoire, ou de développement durable, à une échelle bien plus large que celle du département.» (Projet de loi déposé le 23 août 2013, article 23).

Lire l'article entier :